Itinéraires étrusques en Ombrie: le plaisir de découvrir l’Histoire

by Ambra Antonelli

L’image la plus connue de l’Ombrie est l’image médiévale mais je peux vous assurer que c’est vraiment sur cette terre que l’archéologie réserve les plus belles surprises, en vous portant dans les souterrains de petites et grandes villes, avec l’impression de reparcourir à l’envers l’axe du temps.
L’Ombrie, à travers les siècles, a maintenu une centralité qui se reflète dans une impressionnante stratification dont vous pourrez facilement prendre la mesure avec vos propres yeux – voici ce que j’appelle faire l’expérience de l’Histoire – guidés par la voix d’un guide capable de faire parler les restes antiques des civilisations qui se sont succédées sur ce territoire.

Ombrie « Étrusque »: itinéraire entre Pérouse – Orvieto et Bettona

1. « Augusta Perusia »: La Pérouse « étrusque » est vraiment unique car elle conserve des monuments importants de la « ville des vivants » et pas seulement ceux relatifs à la nécropole: les remparts sur un parcours de 2 Km, deux monumentales portes d’entrée à la ville antique, des installations d’approvisionnement hydrique comme le fameux « Puits Étrusque » et les restes de l’Acropole retrouvés sous la Cathédrale. Il ne faut pas manquer, dans les salles du Couvent de Saint-Dominique, une visite au « Musée étrusque » et la célèbre Tombe des Volumni à Ponte San Giovanni à quelques kilomètres de la ville…

2. Orvieto ou l’antique Velzna : L’identification d’Orvieto comme la « mythique » Velzna des sources écrites romaines est une des conquêtes de l’archéologie contemporaine… nous attendons avec anxiété l’ouverture du Fanum Voltumnae, sanctuaire fédéral des peuples de l’Étrurie, dont Velzna était la capitale. Enthousiasmant est l’itinéraire qui permet de sortir du binôme bien trop évident Orvieto – Cathédrale pour redécouvrir l’énorme patrimoine de cette ville antique. Les restes du temple du Belvédère, les fouilles sous l’église de Sant’Andrea, deux ensembles muséaux (Musée Faina et Musée Archéologique National) et les nécropoles sont seulement quelques-unes des étapes d’un voyages qui s’enfonce dans les fondations – ne pas manquer l’Orvieto souterraine – et descend dans les souterrains de cette capitale étrusque « mythique ».

3. Bettona, Corciano et la via del Lago constituent les étapes d’un itinéraire entre nature, archéologie et art, qui, de la vallée ombrienne avec ses douces ondulations portait en Toscane, en passant par le lac Trasimène : Bettona, dont sont encore visibles les puissantes fortifications, était l’avant-poste qui, au-delà du Tibre, contrôlait les terres des Ombriens vers l’Apennin, tandis que Corciano « regardait » en direction de la route conduisant en terre « Étrusque » avec les villes d’Arezzo, Cortone et Chiusi.

N.B. En tant que guide de la région Ombrie, je suis une passionnée d’Archéologie – ce n’est pas par hasard que j’ai choisi d’étudier les « Lettres anciennes » à Pérouse – raison pour laquelle je serai très heureuse de vous aider à concevoir un itinéraire archéologique dans ma région.

Tu pourrais aussi aimer